Mundus Équinoxe
À chacun des deux équinoxes, depuis la promenade de la rue de la Commune, on peut observer le soleil se lever, parfaitement encadré par les pylônes du pont de la Concorde. L’installation présente  une arche en acier inoxydable pour montrer le point sur l’horizon où se lève le Soleil tout au long de l’année. Le texte gravé explique les équinoxes, les solstices et les changements de position du lever du soleil : « La terre parcourt son orbite annuelle autour du Soleil à la vitesse de 30 km/s. Ce mouvement, combiné à une inclinaison de son axe de 23,5 degrés, fait que le Soleil se lève chaque matin à une heure différente et à un point différent de l’horizon oriental. Les solstices surviennent autour du 21 juin et du 22 décembre. Ils marquent respectivement la position la plus au nord et la plus au sud du lever du Soleil. Annonçant ainsi le début de l’été et de l’hiver, ils indiquent aussi la journée la plus longue et la plus courte de l’année. Les équinoxes se produisent autour du 21 mars et du 22 septembre, à mi-chemin entre les solstices. Le Soleil se lève alors directement à l’est. Aux équinoxes, le jour et la nuit sont d’égale durée. Observé à partir d’ici aux équinoxes, le Soleil se lève entre les pylônes du pont de la Concorde. » Des arbres ont été plantés depuis la création de l’installation, ce qui fait que l’alignement de l’équinoxe s’observe plus facilement en mars car, à cette période, les feuilles n’obstruent pas la vue du pont de la Concorde.
La position du lever du Soleil à l’horizon est indiquée pour toute l’année.
Design de Katsuhiro Yamazaki; ferronnerie de  Alfred Pfattischer; photo de lever du Soleil à l’équinoxe de Louie Bernstein; photo de l’installation Équinoxe d’Elliot Selick.
L’alignement a lieu à l’aube, aux équinoxes du printemps et de l’automne, vers le 21 mars et le 22 septembre.
Temps d’observation :
ÉquinoxesSolstice d’étéSolstice d’hiver21 juinmaijuilletavrilaoût21 mars21 septembrefévr.oct.janv.nov.21 déc.