Mundus Polaris en lumičre
Polaris n’a pas toujours été l’étoile Polaire. Quand la Terre tourne sur son axe, elle oscille comme une toupie dans un lent mouvement circulaire. Ce déplacement appelé précession fait que l’axe de la Terre pointe vers différentes étoiles polaires au cours d’un cycle de 26 000 ans. En l’an 2800 avant notre ère, alors que les Égyptiens construisaient les pyramides, le pôle Nord céleste se trouvait près de Thuban, étoile de la constellation du Dragon. Mais, au premier siècle avant notre ère, alors que Jules César gouvernait l’Empire romain, le pôle Nord céleste se situait entre l’étoile Merak de la Grande Ourse et Polaris. Dans 12 000 ans, il s’approchera de la brillante étoile Véga de la constellation de la Lyre.  
L’étoile Polaire ou Polaris est située presque directement au-dessus du pôle Nord de la Terre. En raison d’un léger décalage avec le vrai Nord, Polaris décrit, le temps d’une rotation complète de la Terre, un petit cercle autour du pôle Nord céleste. Formant l’extrémité de la Petite Ourse, l’étoile Polaire est une supergéante jaune située à environ 700 années-lumière de la Terre. Polaris a un diamètre de près de 70 fois celui du Soleil et elle brille 5 500 fois plus fort que le Soleil.
Projection lumineuse produit par Gilles Arpin, Éclairage public; dessin de l’édifice New York Life Insurance de Katsuhiro Yamazaki; carte des constellations circumpolaires d’après James Middleton, dans Celestial Atlas (1842), photos de Polaris en lumière par Isabelle Riendeau et Steve Bilodeau Balatti.
On peut observer Polaris chaque soir où le ciel est dégagé, de préférence quand la lune n’est pas pleine.
Temps d’observation :
Chaque soir, une carte du ciel du XIXe siècle apparaît en projection lumineuse sur le pavé de la place d’Armes. Sur la carte on peut voir le premier gratte-ciel de Montréal, un édifice en grès rouge qui a été construit en 1888, et au-dessus, Polaris, le pivot autour duquel semblent tourner les étoiles de l’hémisphère nord. La projection lumineuse a été conçue en 2011 pour remplacer la plaque originale de Mundus, lors du réaménagement de la place d’Armes.
Une étoile incrustée dans le pavé à sept mètres de la projection marque la position exacte pour voir l’étoile du Nord, au-dessus de la tourelle du bâtiment.
Polaris en lumičreMonument de MaisonneuvePlace d’ArmesRue Notre-Dame O.N